Vous êtes ici :

Saison 2019/2020

    • Requiem pour le Congrès de Vienne

      En écho au bouleversant Requiem de Sigismund von Neukomm, le Chœur & Orchestre Sorbonne Université, placé sous la direction de Bruno Procopio, restitue également les accents romantiques de la Symphonie Héroïque du même auteur.

      Lire la suite

    • Répétition ouverte #03

      Répétition ouverte du chœur en préparation au concert « Lieder profanes et religieux »

      Lire la suite

    • Pause-musique #02

      Pause-musique en introduction aux concerts « Parmi les millions d'étoiles » et « Lieder profanes et religieux » des 12 et 26 mars.

      Lire la suite

    • « Parmi les millions d'étoiles »

      Après l’hommage rendu la saison passée à Lili Boulanger, le COSU célèbre la création au travers d’une commande effectuée auprès de la compositrice française Graciane Finzi, dont les oeuvres sont jouées dans le monde entier. Avec une émotion à fleur de peau, elle s’attache à rendre sa musique toujours accessible sans pour autant renier la modernité.

      Lire la suite

    • Lieder profanes et religieux

      En écho aux plages symphoniques du concert « Parmi les millions d’étoiles », le choeur du COSU brosse un tableau de la tradition chorale allemande profane et religieuse qui allie émotion, pureté de l’écriture et splendeur sonore.

      Lire la suite

    • Le COSU à l'université des sorciers

      Sous la baguette du chef d'orchestre, retentiront les célèbres thèmes de l'Apprenti sorcier, du Magicien d'Oz et d'Harry Potter. Rejoignez le COSU pour une soirée musicale ensorcelante !

      Lire la suite

    • Pause-musique #03

      Pause-musique en introduction au concert « Évocations » du 15 mai.

      Lire la suite

    • Répétitions ouvertes #04 #05

      Répétitions exceptionnelles dans le cadre du concert « Évocations »

      Lire la suite

    • Évocations

      Le COSU clôture sa saison avec un retour à la musique française. Aux côtés de chefs-d’oeuvre de Ravel et Fauré, sera interprétée la très rarement donnée Troisième Évocation d’Albert Roussel.

      Lire la suite

Back to Top