Vous êtes ici :

Moussorgski / TaneïevConcert d'ouverture : Deux portraits russes

Mardi 10 décembre 2019
20H | Église Saint-Eustache
146, rue Rambuteau 75 001 Paris

Modeste Moussorgski
Tableaux d'une exposition, « Promenade »
La Khovanchtchina, « Prélude » et « Danse des esclaves persanes »
La Foire de Sorotchintsy, « 
La nuit de la Saint Jean sur le Mont Chauve » (version avec chœur)
Sergueï Taneïev
Saint Jean Damascène, op. 1


Chœur & Orchestre Sorbonne Université
Chœur de l’UFR de Musique et musicologie de Sorbonne Université
Sébastien Taillard
 direction
Ariel Alonso & Jérôme Polack
 chefs de chœur


Une déambulation au cœur de la Russie impériale de la fin du XIXe siècle, sa finesse artistique et ses contradictions autour d’un programme consacré à deux compositeurs à part qui articulent les débats entre Saint-Pétersbourg et Moscou : là où Taneïev cherche à intégrer le répertoire traditionnel et folklorique à la tradition germanique, Moussorgski et ses amis du Groupe des Cinq la remettent en cause par la radicalité du langage populaire autochtone et oriental.

La cantate de Taneïev ne cède en rien par sa marmoréenne splendeur aux impressionnantes descriptions chorales et symphoniques de son génial aîné, que l’on saura notamment apprécier au travers de la trop rarement donnée version chorale d’une Nuit sur le Mont Chauve.

Back to Top